Réseau international francophone de formation policière
Vous êtes ici :
  1. Accueil
  2. Collaborer au réseau
  3. Comités techniques
  4. Comportement policier

Comportement policier

Ce comité technique a été remis en route en janvier 2017. Pour toute information, veuillez contacter la coordonnatrice, Mme Carole Wyser, Cheffe des services généraux/Formation et développement, Suisse (Ce lien ouvre votre outil de messagerie.carole.wyser@lausanne.ch).

------------------

Le comité technique « comportement policier » CTCP est né d’une volonté exprimée lors du premier congrès international de FRANCOPOL à Nicolet (Québec, Canada) en 2008, consacré à l’éthique policière. À l’occasion d’un second colloque en septembre 2012 dans cette même ville, consacré au comportement policier et citoyen, l’existence de ce comité a été officialisée.

Pourquoi créer un comité technique s’intéressant au comportement policier? Les lois et la hiérarchie des institutions policières ne suffisent-elles pas à régler cette thématique?

La question du comportement du policier est déterminante aujourd’hui, pour les citoyens comme pour la police, dans un contexte de démocratie où les droits humains occupent une place de plus en plus importante. Par ailleurs, vivre en société aujourd’hui pose de nombreux défis. Les repères moraux qui définissaient auparavant le « bien agir » sont bousculés par de nouvelles habitudes, normes et cultures, très différentes de celles qui ont prévalu jusqu'à ces dernières années. Les policiers, en contact permanent avec la population, sont confrontés quotidiennement à cette difficulté, puisqu’ils sont aux prises avec les différentes strates sociales et modes de vie. Ils voient ainsi leurs tâches se compliquer de façon significative et leur rôle se modifier.

Aujourd’hui, la mission du policier n’est plus seulement dévolue au contrôle du comportement du citoyen au travers de l’application des lois, mais doit aussi permettre une régulation sociale favorisant le vivre ensemble dans une perspective de « gardien de la paix publique ». Dès lors, on lui demande non seulement d’appliquer des gestes techniques liés à son métier, mais également de savoir faire preuve de lucidité pour prendre rapidement des décisions adéquates et en rendre compte aux autorités de police et aux citoyens.

Dans un premier temps, la régulation du comportement policier a principalement été orientée vers une voie légale et punitive. L’enjeu maintenant, est de compléter cette orientation par une nouvelle approche pragmatique et préventive. Le CTCP a pour vocation d’y contribuer.

La régulation du comportement policier étant un sujet sensible au sein de l’institution policière, la création d’un comité technique sur le sujet, au sein de FRANCOPOL, démontre l’engagement et le souci des différentes polices francophones à s’investir dans ce domaine complexe, mais déterminant.

Ainsi, la philosophie de travail qui a été choisie repose sur les points suivants :

  • pouvoir aborder des questions délicates dans un esprit de partage;
  • mettre en réseau les praticiens de ce domaine pour éviter leur isolement;
  • mettre en exergue de manière concrète les bonnes pratiques développées en la matière;
  • entretenir un lien fort avec le monde de la recherche académique;
  • dépasser la dimension de contrôle et sanction pour intégrer les aspects de prévention.