Réseau international francophone de formation policière
Vous êtes ici :
  1. Accueil
  2. Nouvelles
  3. L'école des commissaires accueille son premier tournage de téléfilm

L'école des commissaires accueille son premier tournage de téléfilm

2017-02-05

Dans le cadre de la valorisation du patrimoine et à l’instar des préfectures et de la Gendarmerie, la Police nationale autorise désormais le tournage dans certains de ses locaux, de films, séries ou téléfilms ou encore l’organisation d’événements spécifiques.

Comment cela se déroule-t-il ?

Chaque service est concerné par la valorisation du patrimoine.

Il appartient à chacun d’eux d’identifier les lieux susceptibles d’intéresser les productions et organisateurs d’événements pour des décors de tournages atypiques, historiques ou modernes. Ces lieux sont identifiés et listés auprès du service d'information et de communication de la Police nationale.

Ils sont ensuite photographiés afin d’être référencés dans le « catalogue » des décors potentiels   Ce lien ouvre un site externe dans une nouvelle fenêtre.auprès de la délégation à l'information et à la communication, qui assure la communication transversale du ministère de l'intérieur.

Une procédure complète a été définie et est disponible auprès des chargés de communication de chaque direction. Pour débuter un tournage, une convention est signée entre la production et la direction concernée.

Une redevance est versée dans son intégralité au service accueillant le tournage.

L’école des commissaires, premier exemple de convention de tournage signée

Fin novembre 2016, une convention a été signée entre l’ENSP à Saint-Cyr-au-Mont-d’Or et la production de France télévisons, pour le téléfilm « Chasseur de fantômes ». Le tournage a débuté le 2 décembre et concerne différents lieux de l'établissement : salle à manger, amphithéâtre, studio, cour, ruelle.

La production a investi les lieux fin novembre afin d'y installer ses propres décors ou modifier partiellement ceux existants. La salle à manger est par exemple transformée en... morgue

L’action du téléfilm a pour cadre Verdun au cœur de la zone rouge, où le maire d'une commune fantôme est retrouvé assassiné. L’enquête est confiée à Clara MERISI, capitaine de police de la brigade criminelle du SRPJ de Nancy... Nous ne vous en dévoilerons pas plus sur le tournage et le montage du téléfilm, pour des raisons de confidentialité et pour ménager le suspens...

 

http://www.police-nationale.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-police/L-ecole-des-commissaires-accueille-son-premier-tournage-de-telefilmCe lien ouvre un site externe dans une nouvelle fenêtre.