Réseau international francophone de formation policière
Vous êtes ici :
  1. Accueil
  2. Nouvelles
  3. Comité technique FRANCOPOL comportement policier - Projet EQUITAS

Comité technique FRANCOPOL comportement policier - Projet EQUITAS

Actualités

2019-01-08

Pour répondre à une demande de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), en partenariat avec EQUITAS et le Mouvement burkinabé des droits de l’Homme et des peuples (MBDHP), FRANCOPOL a contribué à l’élaboration d’une formation spécifique aux forces de défense et de sécurité sur les droits humains et la prévention de la torture. L’atelier s’est déroulé à Léo, au Burkina Faso, du 16 au 25 juillet 2018.

Deux représentants du Comité technique comportement policier (CTCP) de FRANCOPOL, c’est-à-dire        l’Adjudant-Chef Lionel IMHOF, spécialiste multiculturalité, Corps de police municipale de Lausanne, en Suisse et le Sergent Martin MONTOUR, superviseur à la Direction de l’intégrité et des normes professionnelles du Service de police de la Ville de Montréal, au Canada, se sont déplacés au Burkina Faso pour participer à cette collaboration novatrice et très prometteuse.

Dans un premier temps, ils ont suivi la formation nationale de six jours sur la prévention de la torture afin de leur permettre, notamment, de comprendre le contexte de l’Afrique francophone pour les forces de l’ordre. Par la suite, ils ont pris part à un atelier de validation d’un module de formation en compagnie de personnes-ressources qui travaillent directement et/ou participent et offrent de la formation aux forces de l’ordre au Burkina Faso. L’activité avait pour objectif de finaliser une formation pour formateurs sur la prévention de la torture. Cette initiative découle d’une recommandation forte émise par les représentants de sept pays présents à un atelier régional qui a eu lieu au Sénégal en octobre 2017 (le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la RDC, le Rwanda et le Sénégal).

Au final, les travaux auxquels FRANCOPOL a participé activement auront permis de mettre sur pied une formation de trois jours sur la prévention de la torture par l’éducation aux droits humains. Les sept pays qui ont émis la recommandation pourront ainsi bénéficier de cette formation spécifique qui répond au besoin de former les forces de défense et de sécurité sur le sujet.

Le rapport de suivi du projet ainsi que le manuel de formation seront bientôt disponibles dans le Carrefour FRANCOPOL de l'information et du savoir.